Home
Mentions légales
DE / FR / IT

Drug Checking

 

Bilan ecstasy 2016

En 2016, 140 pilules d’ecstasy ont été remises au Centre d’information sur les drogues (DIZ) pour analyse, c’est-à-dire 9 pilules de plus qu’en 2015. Pour les drug checkings mobiles qui ont été effectués en 2016 dans la ville de Zurich lors de différentes soirées festives, 70 pilules d’ecstasy ont été remises pour analyse. Tout d’abord, les échantillons du DIZ et du drug checking mobile sont évalués de manière globale, ce qui permet d'avoir un aperçu plus large des substances analysées dans les offres de drug checking de la ville de Zurich. Ces résultats ne sont pas représentatifs pour l’ensemble du marché des substances de la ville de Zurich.

Estimation du risque
Outre les effets secondaires types de la MDMA, il y a le risque de consommer des substances inattendues, des produits de coupe pharmacoactifs et des pilules fortement dosées. Des pilules d’ecstasy ayant le même logo et le même aspect peuvent cependant être très différentes au niveau de la composition. Près de trois quarts des pilules d’ecstasy analysées en 2016 contenaient plus de 120 mg de MDMA*HCl1. Depuis 2011, de plus en plus de pilules très fortement dosées (>120 mg de MDMA*HCl) ont été analysées. Plus de 120 mg de MDMA*HCl peuvent représenter une trop grande quantité, car des effets indésirables tels que le crispement de la mâchoire, des yeux et des nerfs pouvant aller jusqu’à des crampes peuvent se manifester plus fortement. A haute dose, la consommation peut entraîner un risque d’augmentation de la température corporelle, une déshydratation du corps et mettre fortement sous pression le système cardio-vasculaire2. Safer Use de l’ecstasy / la MDMA

Teneur en MDMA en 2016
Les pilules d’ecstasy analysés au DIZ et aux drug checkings mobiles contenaient 151.7 mg de MDMA*HCl, c'est-à-dire 32 mg de plus qu’en 20153. La teneur allait de 54.3 mg à 264 mg de MDMA*HCI par pilule. Au total en 2016, une alerte a été émise pour 79.1 % des pilules analysées (28.6 %). Une alerte a été émise pour 75.3 % (31.7%) des pilules d’ecstasy analysées en raison d’une teneur élevée en MDMA (>120 mg de MDMA). Une alerte a été émise pour 7.1 % (- 2.1 %) des pilules d’ecstasy analysées en raison de substances pharmacoactives inattendues.

Le graphique 1 montre l’évolution de la teneur en MDMA dans les pilules d’ecstasy depuis 2007.

Substances imprévues dans les pilules d’ecstasy
7.1 % (- 2.1 %) des pilules d’ecstasy contenaient en 2016 une autre substance imprévue au lieu ou en plus de la MDMA. Outre ces substances imprévues, les pilules d’ecstasy contenaient également des produits de coupe non psychoactif (p.ex. du lactose, du sorbitol, etc.) et des substances pour fabriquer des comprimés (p.ex. de l’amidon, etc.)

Le graphique 2 représente l’évolution de la proportion de substances pharmacoactives entre 2007 et 2016. Il montre bien que les produits de coupe et la proportion de MDMA dans les pilules ont beaucoup changé au cours du temps. Depuis 2013, la proportion de pilules de MDMA contenant des produits de coupe pharmacoactifs a diminué. La proportion de pilules d’ecstasy contenant plus de 120 mg de MDMA*HCl a également augmenté en 2016.

 

1 La MDMA (3,4-méthylendioxyméthamphétamine) est seulement disponible sous forme de sel (HCl).
2 Les recommandations posologiques sont les suivantes: 1.5 mg de MDMA*HCl max. par kilo de poids corporel pour les hommes (par exemple 1.5 x 80 kg = 120 mg de MDMA max.) et 1.3 mg de MDMA*HCl max. par kilo de poids corporel pour les femmes (par exemple 1.3 x 60 kg = max. 80 mg de MDMA).
3 Les différences par rapport à l’année précédente sont indiquées entre parenthèses.

Produits de coupe pharmacoactifs en 2016

Ci-après sont décrits les produits de coupe les plus souvent analysés:

 

Graphique 1

Evolution de la teneur des pilules d’ecstasy, 2007-2016 (N= 1084)

Tableau 1: Comparaison entre le drug checking mobile et le DIZ

Comparaison pour 2016 entre le DIZ et les drug checkings mobiles pour ce qui est de la teneur en MDMA et des produits de coupe inattendus

Dans le tableau ci-après, nous avons comparé les données clés des deux offres de drug checking pour voir si des différences significatives apparaissaient.

Graphique 2

Composition des pilules d’ecstasy analysées, 2007-2016 (N=1084)